© Sudipto Das

Redevabilité sociale

Bâtir la redevabilité à travers l'engagement citoyen, la responsabilisation, et la participation

Qu’entend-t-on par mécanismes de redevabilité sociale?

La redevabilité sociale est “une approche visant à construire la redevabilité qui repose sur l’engagement citoyen, c’est-à-dire une approche dans  laquelle ce sont les citoyens ordinaires et/ou des organisations de la société civile qui exigent directement ou indirectement des comptes» (Banque mondiale). Il existe un large éventail de mécanismes de redevabilité sociale, servant principalement à: 

  • suivre et évaluer les services
  • transmettre les contributions et réactions des utilisateurs aux prestataires de services, aux décideurs et aux organismes de surveillance
  • promouvoir la transparence
  • promouvoir le suivi-évaluation, ou
  • faciliter la participation à la prise de décision

Ci-dessous quelques exemples:

  • Les processus de contrôle public (audits sociaux, les fiches d’évaluations communautaires…)
  • Les enquêtes auprès des utilisateurs (bulletins de rapport des citoyens, enquêtes portant sur la prestation de services…)
  • Les mécanismes d’examen des plaintes
  • Mécanismes de représentation des utilisateurs (associations d’utilisateurs, représentants des citoyens…)
  • Planification, gestion, et suivi participative des projets, y compris ID du téléchargement invalide.

Il existe un certain nombre d’approches relatives aux domaines de la budgétisation et de la passation des marchés qui ont une bonne dose  de redevabilité sociale et sont décrits de façon plus détaillée dans notre Aperçu des outils de budgétisation et de passation de marchés.

Un aperçu détaillé et rigoureux d’autres outils de redevabilité  sociale et de leur efficacité est dépeint dans cette ID du téléchargement invalide., par José Marín de Transparency International, qui y souligne que le succès de ce type d’outils dépend fortement du contexte et de  l’existence de solides théories du changement.

Comment fonctionnent-ils?

Les initiatives de redevabilité sociale peuvent contribuer efficacement à l’amélioration des services et au renforcement de l’intégrité, en particulier au niveau local. Ces outils offrent la possibilité d’exercer une pression de la base vers les sphères du pouvoir, tout en soutenant la collaboration entre citoyens/usagers, entre prestataires de services et organes de contrôle (gouvernementaux). Il existe un certain nombre d’exemples d’outils de redevabilité sociale prometteurs mis en œuvre  avec succès.

Facteurs de réussite et conditions de mise en œuvre

  1. S’engager auprès des acteurs bénéficiant le plus de l’amélioration des services (les femmes et les enfants en particulier) et mettre l’accent sur les problèmes qui sont cruciaux pour eux sont des ingrédients essentiels à la viabilité de toute initiative
  2. Le contexte local et les relations entre acteurs doivent être pris en compte et impacter le choix des outils
  1. Les approches de redevabilité sociale sont plus efficaces lorsqu’elles combinent la surveillance citoyenne et des informations factuelles sur la qualité des services (lire le document  ci-après pour en savoir plus sur l’efficacité à long terme des initiatives de redevabilité sociale dans le secteur de la santé en Ouganda publié par la Banque mondiale)
  2. Le plaidoyer, la communication et la  visibilité publique sont essentiels.
  3. L’autonomisation et le renforcement des capacités sont aussi des éléments de mécanisme de redevabilité sociale  qui conditionneront leur succès, comme le montre cette présentation d’IWMI au Forum de l’intégrité de l’eau.

Télécharger