The mayor of Sinendé at a public meeting on water budget allocation (2011) - © PNE Bénin

Sensibilisation pour une meilleure redevabilité financière au Bénin

Etude de cas

Contexte

Malgré l’obligation juridique de publier les comptes, une étude réalisée en 2009 a révélé que très peu de municipalités au Bénin divulguaient leurs informations comptables et que ces informations étaient rarement exigées par la population.

Actions et résultats

En response, le PME-PNE Benin a lancé des initiatives visant à accroitre à la fois l’offre et la demande d’informations comptables publiques relatives aux dépenses du secteur de l’eau dans les municipalités au Bénin. A travers des activités de communication (séances d’information publiques, émissions radio, campagnes de sensibilisation) et les efforts de renforcement des capacités (mise en place d’associations de consommateurs, renforcement des organismes de contrôle citoyens, formation des élus et des fonctionnaires), l’initiative a permis de soutenir les efforts de communication des municipalités tout en contribuant à accroitre la participation du public aux réunions du Conseil municipal.

Au niveau national, le PNE/Bénin a également plaidé en faveur de l’ouverture de séances d’informations régulières entre les décideurs du secteur de l’eau, les principaux acteurs privés du secteur de l’eau, les journalistes et les organisations de la société civile afin d’améliorer la redevabilité financière.

Leçons apprises

Tous les acteurs ont intérêt à ce qu’il y ait plus de transparence. Des précautions doivent être prises pour veiller à ce qu’aucun acteur ne s’accapare du processus à des  fins personnelles, par exemple uniquement comme tremplin pour améliorer son image publique.

Télécharger

ID du téléchargement invalide. ID du téléchargement invalide.