Publication : Rapport mondial sur l’intégrité de l’eau 2016

Les effets négatifs de la corruption sur les services et les ressources en eau et solutions pour y remédier

« Lorsque nous échangeons avec les familles vivant sans eau potable et sans infrastructures d’assainissement, leur situation est un signal très fort nous invitant impérativement à assurer un leadership et une gestion efficaces et à mettre fin à la corruption ».
Barbara Frost, Directrice générale de WaterAid

Les demandes sans précédent destinées à la consommation humaine, à l’agriculture, à l’industrie et à la production d’électricité soumettent les ressources en eau de la planète à une pression plus forte que jamais. Comment garantir des ressources en eau potable disponibles en quantité suffisante et de manière durable face à la croissance démographique mondiale ?

Le Rapport mondial sur l’intégrité de l’eau 2016 illustre l’unanimité grandissante autour de la nécessité d’une bonne gouvernance et de l’instauration de mesures permettant de lutter contre la corruption en vue d’améliorer les performances du secteur de l’eau. Il souligne le besoin de transparence, de redevabilité et de participation pour atteindre les objectifs de développement durable des Nations unies, en particulier l’Objectif 6 qui porte sur l’eau et l’assainissement.

Le Rapport souligne que la fragmentation institutionnelle et la corruption ont des effets néfastes sur les ressources et les services. Il montre à quel point l’intégrité et la bonne gouvernance sont devenues des priorités internationales et nationales et présente des outils et des techniques qui permettent de parvenir à ces améliorations. Le Rapport formule des recommandations d’actions à entreprendre par les États, les acteurs du secteur, le secteur privé et les organisations de la société civile.

EN SAVOIR PLUS ET CONSULTER LE RAPPORT