AMCOW s’engage à promouvoir l’intégrité de l’eau à travers un partenariat avec WIN

AMCOW et WIN signe un accord de principe pour agir pour l'intégrité

Le Conseil des Ministres Africains Chargés de l’Eau (AMCOW) et le Water Integrity Network ont signé un protocole d’accord (MoU) le 28 août 2019 pour guider le développement et la mise en œuvre de programmes stratégiques de collaboration. Le protocole constitue un accord de principes et démontre un engagement mutuel mais il a aussi un aspect opérationnel : il ouvre la voie à un plan annuel concret d’activités et à des efforts conjoints pour mobiliser des ressources.

À l’échelle mondiale, seulement sept personnes sur dix ont utilisé des services d’eau potable gérés de façon sûre en 2017 [1]. Les chiffres varient considérablement à travers le monde et sur le continent africain. En Afrique subsaharienne, en 2017, seulement 3 personnes sur 10 utilisaient des services d’eau potable gérés de manière sûre, tandis que 4 personnes sur 10 n’avaient même pas accès aux services d’eau de base. Malgré les mesures positives prises pour atteindre l’objectif de développement durable 6 et les progrès importants réalisés au cours de la dernière décennie, la faiblesse de la gouvernance et le manque de ressources et de fonds continuent de compromettre la prestation de services pour de nombreuses personnes [2], surtout les plus pauvres et les plus vulnérables.

Avec ce protocole d’accord, AMCOW et WIN construisent un cadre pour traiter ensemble ces difficultés avec plus d’intégrité dans les institutions panafricaines du secteur de l’eau et dans le secteur de l’eau des 55 Etats africains. L’Union africaine a déclaré 2018 l’année de la lutte contre la corruption. L’accord de 2019 entre AMCOW et WIN témoigne de la volonté continue d’AMCOW d’agir pour l’intégrité et contre la corruption dans le secteur de l’eau en particulier.

Une première étape dans la mise en place de l’accord sera un atelier, prévu les 7 et 8 octobre à Abuja (Nigéria), au cours duquel AMCOW et WIN travailleront ensemble à l’élaboration d’un cadre de gestion des risques d’intégrité pour le secrétariat d’AMCOW et définiront leur plan de travail conjoint pour 2020.

Le protocole d’accord met l’accent sur des domaines stratégiques de collaboration, notamment les infrastructures durables, l’assainissement géré de manière sûre et les eaux souterraines. AMCOW et WIN exploreront ces domaines de collaboration sous l’angle de l’intégrité et conformément aux priorités stratégiques de AMCOW décrites dans sa stratégie 2018-2030 : assurer la sécurité de l’eau, assurer un assainissement géré en toute sécurité, promouvoir la bonne gouvernance de l’eau et renforcer la gouvernance et l’efficacité opérationnelle d’AMCOW.

 

[1] Progress on household drinking water, sanitation and hygiene 2000-2017. Special focus on inequalities. New York: United Nations Children’s Fund (UNICEF) and World Health Organization (WHO), 2019.

[2] National systems to support drinking-water, sanitation and hygiene: global status report 2019. UN-Water global analysis and assessment of sanitation and drinking-water (GLAAS) 2019 report. Geneva: World Health Organization; 2019.

 

Notes :

A propos d’AMCOW :

Le Conseil des ministres africains chargés de l’eau (AMCOW) a été créé en 2002 à Abuja, au Nigeria, principalement pour promouvoir la coopération, la sécurité, le développement social et économique et l’éradication de la pauvreté entre les États membres par la gestion efficace des ressources en eau du continent et la fourniture de services d’approvisionnement en eau. L’AMCOW réunit, sous l’égide d’un secrétariat officiel, les ministres de l’eau des 55 États africains. http://www.amcow-online.org

A propos de WIN :

Le Water Integrity Network (WIN) promeut l’intégrité pour éliminer la corruption et améliorer les performances du secteur de l’eau dans le monde entier. Pour réaliser cette mission, WIN relie, facilite et promeut le travail des organisations et des individus qui reconnaissent l’impact de la corruption – en particulier sur les communautés pauvres et marginalisées – et qui travaillent pour évaluer les risques et promouvoir des réponses pratiques.

Contact :

Claire Grandadam / Communications Coordinator / Water Integrity Network Association e.V. Alt-Moabit 91 B, 10559 Berlin, Allemagne / info[at]win-s[dot]org: