Concours photo et design 2020

Intégrité et eau et assainissement en milieu urbain

Pour participer, veuillez envoyer vos images avec légendes et le Formulaire de conditions générales signé, avant 23h59 CET dimanche 16 février 2020 à winphotocomp@gmail.com.

 

Près de 7 personnes sur 10 vivront en milieu urbain d’ici 2050. Alors que la population urbaine est en plein essor, il est très difficile d’assurer des services durables d’approvisionnement en eau et assainissement, en particulier pour les communautés pauvres et dans l’habitat informel.

La corruption et le manque d’intégrité aggravent ce problème. Is drainent le financement du secteur, par exemple en détournant des fonds du système, en orientant la prestation de services vers des groupes spécifiques, en fournissant des services dysfonctionnels ou inférieurs aux normes, ou en employant des personnes incompétentes pour gérer les services d’eau et d’assainissement. Sans démarche proactive pour limiter la corruption et accroître l’intégrité, il est peu probable que les objectifs de développement durable soient atteints.

Le concours de cette année vise à mettre l’accent sur les dynamiques de la corruption et de l’intégrité dans le secteur de l’eau et de l’assainissement en milieu urbain. Nous invitons les participants à nous envoyer des images qui montrent l’un ou l’autre côté de la médaille : l’effet néfaste de la corruption sur la prestation de services dans les villes à l’ère du changement climatique, ou la façon dont l’intégrité (et ses piliers Transparence, Redevabilité, Participation et Lutte contre la corruption) peut faire une différence pour améliorer la prestation de services, sans laissés-pour-compte.

Les participants sont invités à partager leur vision et à soumettre jusqu’à deux images qui examinent ces dynamiques complexes, accompagnées de légendes ou de courtes descriptions pour chaque image.

Pour la première fois, nous allons au-delà de la photographie et accueillons des œuvres d’arts visuels (design graphique, peinture, illustrations, etc.).

Notre jury de spécialistes de l’eau et des médias sélectionnera les images gagnantes. Les photos sélectionnées seront affichées sur le site web de WIN et feront partie de la conception de la nouvelle publication Water Integrity Global Outlook 2021.

Les gagnants seront annoncés à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, le 22 mars 2020.

 

Prix

Meilleur artiste : trois prix seront décernés dans cette catégorie, un pour la première place et deux finalistes.

  • Première place : 700 euros
  • Deuxième et troisième place : 200 euros chacun/e.

Prix spécial pour les jeunes artistes : un prix sera attribué dans cette catégorie.

  • Prix spécial : 300 euros.

 

Conditions générales

Télécharger le formulaire de conditions générales

 

Membres du jury

Ana Tudela, co-fondatrice de Datadista, journaliste d’investigation et écrivain: Co-fondatrice de Datadista, Ana est une journaliste d’investigation et de nouveaux récits. Elle a fait partie de l’équipe fondatrice de El Economista, Público et El Español en tant que rédactrice en chef de l’économie et des affaires et a été chef des contenus de l’édition espagnole de Forbes. Elle collabore également avec Jot Down, Vanity Fair, El País, El Diario, La Sexta et Ctxt. Elle est l’auteur de Crisis S.A. (Akal, 2014) et co-auteur de Playa Burbuja (Datadista, 2018), recherche sur les conséquences de la bulle immobilière sur la côte péninsulaire méditerranéenne. Professeur collaborateur dans différents masters de journalisme d’investigation, données et innovation (Unidad Editorial-URJC, Université Miguel Hernández).

Antonio Delgado, co-fondateur de Datadista, journaliste de données et chercheur: co-fondateur de Datadista, Antonio est un journaliste spécialisé dans la visualisation et l’innovation éditoriale. Il a été responsable de l’innovation éditoriale dans les Weblogs, chef de l’unité de données d’El Español et chef de projet de Vocento. Il est co-auteur de Playa Burbuja (Datadista, 2018), recherche sur les conséquences de la bulle immobilière sur la côte péninsulaire méditerranéenne. Il est professeur collaborateur dans différents masters de journalisme d’investigation, données et innovation (UAM-ELPAÍS, Unidad Editorial-URJC, ABC-UCM et Universidad Miguel Hernández).

Margarita Gutiérrez Vizcaino,  ingénieur en environnement, défenseur de l’eau et de l’assainissement et expert en développement et en genre: Margarita travaille avec la Fondation Cántaro Azul au Mexique, en dirigeant le domaine du changement systémique et du plaidoyer avec un accent sur le déclenchement du changement pour renforcer les services d’eau, d’hygiène et d’assainissement, principalement dans les communautés rurales et marginalisées au Mexique. Elle est ingénieur en environnement de l’ITESO à Guadalajara, au Mexique, et titulaire d’une maîtrise ès sciences en gestion intégrée des bassins versants du Centre de recherche et d’enseignement supérieur en agriculture tropicale (CATIE) au Costa Rica. Elle a une formation professionnelle en éducation populaire, en genre et en développement rural. Elle a dirigé et participé à des processus de développement et de recherche pour la gestion intégrée des bassins versants et le renforcement de la gestion communautaire de l’eau dans des territoires tels que le bassin du fleuve Santiago à Jalisco, le micro-bassin versant du fleuve La Suiza dans la Réserve de biosphère de Triunfo et dans des communautés des hautes terres du Chiapas.

Shahab Naseri, photographe primé: Shahab est un photographe contemporain et le gagnant du concours photo WIN 2019. Il a un diplôme en photographie de la Société de cinéma de la jeunesse iranienne et un certificat de coaching du CBT. Sa première exposition individuelle a eu lieu à Sanandaj en 2016. Shahab a enseigné la photographie et a organisé des ateliers de photographie dans certaines institutions de l’ouest de l’Iran. Il a été l’un des gagnants du concours Talents émergents 2018 de Lensculture et le gagnant de nombreux autres concours tels que la bourse de photographie Timothy Allen, WIN Photo, Movo Photography, le prix Allard, le Centre Muhammad Ali, MEI Photography, CGAP Photo et le 78e Salon international de la photographie du Japon. Ses œuvres ont été présentées dans le cadre des Siena International Photo Awards 2018, du Sony World Photography Award 2018 ainsi que du Festival HIPA 2017. En 2019, il a participé à des expositions collectives internationales, notamment au Musée d’art moderne MAMA, à l’association culturelle italienne dotART, à la Galerie Paraxis, au Centre de photographie d’art et à la Galerie PH21.

Pat Scheid, expert en gouvernance ouverte et développement: Pat est agent de programme en développement mondial et population à la Fondation William et Flora Hewlett. Elle gère des subventions qui appuient une gouvernance ouverte et réceptive et favorisent la participation du public afin que les services publics fonctionnent bien pour les citoyens. Elle se concentre sur les opportunités en Afrique de l’Ouest, ainsi que sur les programmes régionaux ou mondiaux qui contribueront à apprendre ce qui fonctionne dans la société civile et le suivi de la prestation des services par les citoyens. Elle a travaillé auparavant à la Fondation internationale de la jeunesse et à la Fondation Aga Khan.

 

Inspiration

Voici les résultats des éditions précédentes:

2019: Gender and Water Integrity

2018: Where and How Does Money Flow in the Water Sector?

2017: Wastewater and Water Integrity

2013: Cooperation for Integrity

2012: Water Integrity and Water for Food

2011: Water Integrity and Urban Water

2009: The Impact of Corruption in the Water Sector

Que faire?

Voici quelques outils pour promouvoir l'intégrité dans votre organisation.

S'informer

Abonnez-vous à notre newsletter bimensuelles pour recevoir les dernières nouvelles sur l'intégrité de l'eau.

Echanger

Vous promouvez l'intégrité de l'eau dans votre organisation ou dans votre région? Partagez vos expériences.

Apprendre

Découvrez comment d'autres organisations agissent et changent le secteur de l'eau pour plus d'intégrité.